Hate speech, casse-toi tu pues et marche à l’ombre

106737994_723227895163538_2523721934209516639_n
Elen Ture, qui exposait au Trocadero lors de la Journée Mondiale de l’Etat d’Urgence Environnementale et Climatique

« La théorie consistant à dire que le fait que ces criminels soient d’origine maghrébine libère des torrents de posts plus racistes et haineux les uns que les autres …/… » ah il se désespère l’ami Kalid, dans un texte posté sur les réseaux, il lance un appel à la tolérance et à l’intelligence (texte complet ci-après). Les trolls et les bileux, les haters et les affreux, déversent leur haine contre une communauté ou une autre. On en viendrait presque à soutenir la proposition de loi de la députée Laetitia Avia, visant à renforcer la contribution des opérateurs numériques à la lutte contre certains contenus manifestement haineux en ligne.

Ca ne va pas le faire, puisque le Conseil constitutionnel a censuré de nombreuses dispositions, estimant que le législateur porte une atteinte à la liberté d’expression qui n’est ni adaptée, ni proportionnée au but poursuivi. Pour les contenus signalés par des personnes, le Conseil constitutionnel souligne le risque que les opérateurs soient incités à retirer tous les contenus contestés, y compris ceux qui sont licites, ce qui serait une atteinte à la liberté d’expression.

Tu vois ami Kalid, les trolls, les bileux, les haters et les affreux ont le droit de déverser leur haine contre une communauté ou une autre, c’est la liberté d’expression. Avoue que ça nous gaverait toi et moi, si on nous retirait une partie de notre la liberté d’expression, non ?

(crédit photo Maria Rabadan)

BATTEURS POUR LA PAIX

Bon je le comprends, il faut dire que Kalid Bazi ce n’est pas n’importe qui. Déjà en 2015, en réponse aux attentats. il avait fondé les « batteurs pour la Paix« . Je ne vais pas vous faire le speech, voilà ce qui est dit sur la page d’accueil de cet extraordinaire organisation : « Kalid Bazi et SA FORMATION musicale Blackfoxy a lancé un appel, un mouvement pour rassembler le plus de monde autour d’une valeur qui semblait oubliée : la Paix. Aussitôt, artistes reconnus, personnalités, musiciens et un grand nombre de bénévoles se sont fédérés et ont adhéré à ce mouvement. Bientôt c’est une armée de batteurs qui allait être formée… Le défi ? Un grand spectacle en direct sur France Télévision-CULTUREBOX le 16 mai 2021 à 17h avec des centaines de batteuses et de batteurs qui joueront face à une scène géante avec une dizaine d’artistes talentueux ! ». Waouw ! Ok, le projet est repoussé d’un an pour cause de COVID-19, mais j’avoue que je suis impatient d’y être.

En attendant, avec Kalid, nous avançons sur la voie du coeur et de la bienveillance. La semaine dernière nous organisions avec ACT NOW [un collectif dont tu es à l’origine Magà], un collectif dont votre humble serviteur est à l’origine, nous organisions  » la Journée Mondiale de l’Etat d’Urgence Environnementale et Climatique « . De l’Angleterre à l’Australie en passant par l’Afrique, le Canada, la Guadeloupe, la Guyane, les Etats Unis, la France, l’Italie, l’Allemagne, Israël, la Suède, sous les mers et jusque sur le Mont Blanc, le collectif ACT NOW a organisé toute une série d’événements artistiques et sportifs. A cette occasion, plusieurs records ont été établis par des athlètes de haut niveau pour sensibiliser à la cause du Climat et de l’environnement.

(crédit photo Ariakina Ettori)

LES RECORDS

A Beurlay en Charente-Maritime, le maire Gérard Gandauber a signé la charte ACT NOW et déclaré l’Etat d’urgence climatique pour sa ville. Un instant plus tôt Amélie Mierger (équipe de France) de powerlifting a battu son propre record de France à 230 kg aux squats nouveau record à 232.5 kg. Jean Noël toujours dans la salle des fêtes de Beurlay a battu de 2,5 kg le record de France de développé couché détenu par Alain Morot d’Albertville depuis 2018.

Autre exploit en France, sur la base nautique de la Seyne-sur-Mer cette fois-ci. Morgane Toullec (équipe VEGAN WARRIOR) a battu un record du Monde d’aviron indoor des 100 kilomètres en catégorie féminine des 30-39 TC. Après s’être élancée à 20 h, Morgane a complété les 100 000 mètres en 7 h et 49 s, battant ainsi le record détenu par la Tchèque Pavlina Zizkova de plus de 22 minutes. Record officialisé par la Fédération Française d’Aviron.

(crédit photo Maria Rabadan)

PARIS : LA CÉRÉMONIE AU TROCADERO

A Paris, plusieurs centaines de personnes ont fait le déplacement dimanche dernier (5 juillet) pour assister au  concert de Soul Funk « BlackFoxy » sur l’esplanade des Droits de l’Homme, sous la houlette des potos Klaus Blasquiz et Kalid Bazi. Toute sa bande était là, Kader Kachour, Audrey Martial, Samuel Zamia, Julien de Rango, Sibelle Ndefo, Alycia Endene, Valentin Couineau, Paul de Rémuzat, et le réalisateur Nicolas Leroy. BlackFoxy c’est une formation engagée, avec des noirs, des blancs, des arabes dont le dénominateur commun est le talent, voilà qui ne va pas plaire aux haters. [vraiment utile la couleur de peau des membres du groupe ? Tu es étrange des fois]             

Des prises de parole ont ponctué le concert. Habiba Bigdade (Ligue des Droit de l’Homme), en parfaite maîtresse de cérémonie, a accueilli sur la scène de l’esplanade et présenté Jean-Luc Pradier (Conseiller Diplomatique, Ambassadeur Fondateur, à AISP/aiacp-actions internationales des athlètes pour la culture de la paix), Jules Pasquier (Porte-Parole des Jeunes Ambassadeurs du climat), Gert-Peter Bruch (fondateur de Planète Amazone, réalisateur), Elen Ture (plasticienne végane) Caroline Hemmings (représentante des éco maires). [Habiba ? Holala, tu cherches Magà, ce n’est pas un prénom de souche, ça… ouais, bon, les racistes et les xénophobes savent où ils peuvent se la mettre la souche.]

Magà Akraman
Magà Ettori, Akraman et Alikhan Saydoulayev (crédit photo : Migail Montlouis Félicité)

Au Trocadéro, trois happenings ont été organisés pendant le concert : une lecture de Catherine Hubeau de la Compagnie Avril accompagnée de la danseuse Fatima Saïd (je suis fan), une action du mouvement plastic Attack sous la direction de Fanny Vismara en présence de l’activiste américain Rob Greenfield, et un « tiré de corde, pour rétablir la Justice sociale », que j’ai mis en scène avec mon ami Akraman et Alikhan Saydoulayev. [Holala, des russes maintenant, Magà tu t’enfonces, tu as vraiment de curieuses relations.] Il faut dire que j’adore les gens simples qui ont du talent. Akraman Saydoulayev, trois fois champion de la République de Tchétchénie (Force Athlétique), deux fois vice-champion de France (Bras de fer sportif), 3eme L’homme le plus fort de France non seulement c’est du talent, mais vu que je m’entraîne avec lui, je peux vous dire que ce sont des heures et des heures de travail.

L’humour et la malice étaient de la partie pour cette dernière activité, puisque cette épreuve de tir à la corde servait à démontrer le principe de justice sociale. D’un côté de la corde il y avait les frères Saydoulayev, représentant les 1% de la population mondiale qui capte 82% de toutes les richesses, et de l’autre côté de la corde 10 compétiteurs anonymes. Cette épreuve questionnait la prédation, l’équité et le partage des richesses. J’ai adoré le moment où Samuel Zamia, un géant noir [oh Magà s’il était vert ça changerait quoi ? Rien mais il est noir et je le décris], le bassiste de « BlackFoxy » s’est jeté sur la corde pour aider les deux frères Saydoulayev tractés par les 10 anonymes, et glissant sur le sol du Parvis des Droits de l’Homme, tout un symbole. C’est là que je mesure l’excellence du travail que nous réalisons avec le Collectif ACT NOW, en regroupant des personnalités aussi fortes, charismatiques  et bourrées de talent. C’est là que l’on mesure la différence entre la médiocrité des haters, et l’excellence  des personnes qui m’entourent. L’ami Sam – qui est en train de faire un carnage à la basse – est aussi un champion de judo (champion de France vétérans 2018, 7eme aux deniers championnats du monde vétérans), « et… » rajoute Kalid « il a un coeur gros comme ça ».

ACT NOW

Le collectif ACT NOW a été initié par le [fantastique] cinéaste Magà Ettori, fondateur de L’Institut du Sport et de l’Alimentation Végétale [il est vraiment actif, mais il s’auto complimente pour casser les pieds aux haters ou pour compenser les commentaires négatifs qui vont suivre ?], pour soutenir l’Australie meurtrie par les incendies et plus largement pour intervenir sur les questions du dérèglement climatique et de l’environnement. L’organisation s’est consolidée pendant la période de confinement avec la préparation de la Journée Mondiale de l’Etat d’urgence Environnementale et climatique (actenow-collectif.com).

Le collectif est international, composé de fondations, ong, chercheurs, scientifiques, intellectuels, journalistes, artistes, sportifs. Le collectif est actuellement animé par Jean-Noël Dubus (athlète), Habiba Bigdade (déléguée départementale de la Ligue des Droits de l’Homme), Maud Lelièvre (déléguée Générale des Eco Maires, conseillère de Paris), Karolina Bomba (réalisatrice), Nathaly Coualy (comédienne), Karoline Legrand (chanteuse), Gisèle Souchon (philosophe), Marie-Laure Laprade (enseignante), et Janette Murray (athlète), Catherine Hubeau (comédienne, metteure en scène).

VEGAN MARATHON

L’Institut du Sport et de l’Alimentation Végétale (INSAVE) dont je suis aussi le fondateur [oui on sait que tu es actif Magà, on l’a dit plus haut], organisait deux courses. La première se déroulait les 4 et 5 juillet en simultanée sur toute la planète. Des sportifs de tous niveaux ont participé à cette course et marche de sensibilisation au climat et à la biodiversité. De grands champions comme Janette et Alan Murray en Australie (champion du Monde de Marathon), ou Fiona Oakes en Angleterre (4 records du Monde de Marathon) membres de VEGAN WARRIOR se sont particulièrement illustrés.

En 2017, nous avions mis en place le « Vegan Marathon Running Tour », une série de défis. Miriam Ben Jilani, qui souffre de sclérose en plaques avait parcouru (avec sa canne), 100km en 10 jours. Cette année elle a remis ça pour le VEGAN MARATHON – WORD :  » C’est la volonté qui m’a poussée à avancer, je voulais vraiment participer à ma façon. J’avais prévu au départ de tenter les 15kms (une 1ère pour moi) en faisant un tour du lac avant de rentrer mais j’ai senti que mes jambes et surtout ma cheville ne tiendraient pas donc la raison a pris le dessus. Et aujourd’hui je peux à peine poser le pied, je tourne à l’Ibuprofène et au patch anti-douleurs sur la cheville. Mais bon, ça passera bien et en attendant je suis contente de moi. ».

Nous sommes loin du monde des haters du groupe « marathonien 42.195km », mais j’y reviendrais plus loin.

ACT NOW - UK

L’EKIDEN VEGAN MARATHON

Donc à Paris, le départ de l’Ekiden VEGAN MARATHON, la première course-relais végane en équipes de l’histoire était donnée à 15h et allait se poursuivre jusqu’à 19h. Plusieurs équipes se sont affrontées, sur un parcours très difficile autour du Trocadéro, sous le contrôle de Fabrice Chavanel, pour le plaisir du sport, et par engagement pour sensibiliser au dérèglement climatique. Un beau geste, plein de panache et de grandeur.

ACT NOW - AUSTRALIA

Le MAGAZINE INTELLIGENZA a écrit un article a ce propos, qui a été partagé sur les réseaux sociaux, et notamment sur le groupe « marathonien 42.195km » qui compte plus de 39000 membres et qui se qualifie de « groupe référence des Marathoniens ». Un groupe que j’ai failli quitter à plusieurs reprises, tant les articles que j’y partage sont systématiquement commentés de manière négative. A plusieurs reprises je me suis dit que s’il y avait tant de haters sur ce groupe, c’est que les modérateurs le permettaient. Et puis j’ai lu le post du 26 mars (voir ci-après) de Christelle Baillet la modératrice qui disait en substance : « Depuis quelques temps, je vois pas mal de post critiqués, insultes et j’en passe, agressivité gratuite….mépris… C’est donc cela pour vous le sport ? Mépris, médisance et agressivité ? » et qui se concluait par « Le sport c’est le partage et la passion… Pas la destruction de l’autre ». Vous avez compris, j’ai éprouvé de la sympathie pour cette jeune femme. J’ai donc décidé de ne pas me retirer, mais au contraire d’intensifier mes post [oui il est comme ça Magà].

VEGAN MARATHON EKIDEN 10

HARO SUR LE VEGAN

Et le résultat ne s’est pas fait attendre. Haro sur le vegan ! Un déferlement de hate speech au relent d’intolérance et de racisme, oscillant entre la blague grotesque et l’insulte (UNE MERDE, RIDICULE, DÉBILE, AVEC DES BABOUCHES TUNIQUE ET A LA PLACE D’UNE MÉDAILLE UNE CROIX,…). [oui je sais Magà, si les gens qui te détestent savaient ce que tu penses d’eux, ce serait encore plus drôle. Je suppose que tu vas aller copier le lien sur « marathonien 42.195km »]. J’use 3 minutes de ma vie pour voir le profil de mes haters. Quand je vois les performances de ces pauvres bougres, je me dis qu’à leur place je me ferais discret. Quand on est aussi prétentieux, on essaie au moins d’être le meilleur, hors les meilleurs ce sont des VEGAN WARRIORS, je n’y peux rien les haters si l’alimentation Végétale aide à la performance. Ce n’est pas faute si Fiona Oakes détient 4 records du Monde, ou si un autre de nos membres s’est qualifié pour les Jeux Olympiques alors qu’il participait à son premier marathon. Et puis je vais vous dire, quand on compare vos misérables performances à celles de Myriam dont je parle un peu plus haut, vous ne faites pas le poids. Je suis certain que même avec une canne, rien que sur la volonté, elle est plus performante que vous. Vous n’y croyez pas ? Et bien je vous invite à montrer de quoi vous êtes capable en vous inscrivant dans le prochain VEGAN MARATHON – Ekiden. Contrairement çà ce que vous avez écrit dans vos commentaires haineux, la compétition est ouverte à tou.te.s pour sensibiliser au climat.

ACT NOW PARIS - BUS POUR LA PAIX

Un dernier mot pour les haters, Kalid ? Non nous aimons bien le partage, et nous allons laisser la parole à Renaud qui s’illustre ces derniers temps avec l’excellent « Les animals » ou le drôle de « Corona song » [bon il y a un deux passages que je n’aime pas mais nul n’est parfait]. Ce n’est pas à ses derniers titres que je pense à lui après avoir évoqué les haters, mais pour un film de 1984 réalisé par Michel Blanc : « Marche à l’ombre ». Le titre éponyme de l’album de Renaud, a été un monument pour les gens de ma génération [Oh Magà ! Les vieux maintenant ?], et je vous en donne lecture messieurs et mesdames les haters : « J’lui dirait Toi tu m’ fous les glandes, Pis t’as rien à foutre dans mon monde, Arraches toi d’ là t’es pas d’ ma bande, Casse toi tu pues, Et marche à l’ombre ».  [finalement tu veux dire que le Monde est fabuleux et que tu laisses ces médiocres dans leur jus ? ]

LES HATERS DE 42,195

HATER VEGAN MARATHON

L’APPEL DE KALID

HATER 2

LA MODÉRATRICE DE 42,195

HATER 3

1 réflexion sur « Hate speech, casse-toi tu pues et marche à l’ombre »

  1. Super article
    Vive les warriors
    Vive les musiciens
    Vive les gens positifs qui se battent pour le climat
    Haro les hauteurs, disparaissez car vos posts sont inutiles…..ou bien changez et venez vous élever sportivement et autres avec le veganmarathon.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s