Le Fabuleux Destin d’Amélie Mierger

Amélie Mierger Act now 1

Le 4eme jour du mois de juillet de l’an de grâce 2020, la championne Amélie Mierger va faire tomber un record de powerlifting, à Beurlay, pour soutenir le Collectif ACT NOW, qui sensibilise à l’Etat d’urgence climatique et environnementale.

Quoi ? Qu’est-ce que vous n’avez pas compris dans la phrase précédente ?

Je reprends. Amélie Mierger est la femme la plus forte d’Europe, deux fois de l’or et un podium au dernier Mondial. Elle pratique un sport de force qui se nomme « Powerlifting » aux Etats-Unis, « dynamophilie » au Québec et « force athlétique » en France. Comme  « l’haltérophilie », le principe de ce sport est de lever des barres. Les mouvements du Powerlifting sont techniquement plus basiques, les charges plus lourdes, et l’amplitude plus réduite.

Alors le 4 juillet à 10h45 vous avez compris. Amélie Mierger c’est bon (oui c’est celle qui porte une copine sur chaque bras). Le Powerlifting vous connaissez par cœur, maintenant. Alors parlons de Beurlay.

Il y a un moulin sur la commune de Beurlay, qui se situe dans le centre du département de la Charente-Maritime, dans l’ancienne province de Saintonge. Appartenant au Midi de la France. On parle plus précisément de « Midi atlantique », au cœur de l’arc atlantique, elle est partie intégrante du Grand Sud-Ouest français, et est parfois également incluse dans un Grand Ouest. Si je me moque de vous chers lecteurs ? Non pas du tout, juste quelques espiègleries avant d’entrer dans le vif du sujet.

A Beurlay, mégapole de 1034 habitants, vous trouverez le 4 juillet à 10h45 Gérard Gandauber, le Maire, ceint de son écharpe tricolore bleu, blanc, rouge avec glands à franges d’or et son immense bonhomie. C’est lui qui offre le vin d’honneur à la fin, et qui s’apprête à signer pour sa commune l’Etat d’urgence climatique et environnementale, c’est dire si c’est un grand Monsieur. Respect.

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes souriantes, personnes debout

A Beurlay, le 4 juillet à 10h45 vous trouverez Jean-Noël Dubus, le papy coach. Amélie est son Poulain (mmmuhhhmmm elle est limite celle-là).

A Beurlay, le 4 juillet à 10h45 fief des fameuses « galettes de Beurlay » (à quand les galettes de Beurlay  à l’aquafaba ?), il y a les Beurlaisiens et les Beurlaisiennes, qui vont assister à ce fabuleux record de powerlifting que la championne s’apprête à pulvériser pour sensibiliser au  dérèglement climatique.

L’image contient peut-être : 2 personnes, dont Amélie Mierger, texte

« Le Fabuleux Destin d’Amélie Mierger ». Pourquoi ai-je choisi ce titre qui rappelle tant le film de culte de Jean-Pierre Jeunet ? J’aurai pu choisir « Amélie Mierger, que la force soit avec elle », Amélie en chevalier Jedi pourquoi pas, avec «  Dance Macabre » de Ghost en musique de fond, … pas certain que ce soit du gout de monsieur le Maire.

J’ai choisi ce titre qui rappelle tant le film de culte de Jean-Pierre Jeunet, car en fait le destin d’Amélie est fabuleux (pour elle) comme celui de l’héroïne du film culte de Jean-Pierre Jeunet. Elle voudrait poursuivre son bonheur tout en s’assurant de celui de ses amis et voisins.

L’image contient peut-être : 4 personnes, dont Amélie Mierger, personnes souriantes, personnes assises

La genèse de l’histoire ? Amélie croise un jour la route du Papy coach, qui lui dit qu’il va faire d’elle une championne du Monde de Force Athlétique en moins de deux ans. Un ange passe. Les fêlés laissent passer la lumière. C’est tellement fou qu’Amélie accepte de le suivre dans son aventure. Mais les fous sont des êtres magiques, pour qui tout est possible, et Papy n’est pas n’importe qui.

Je ne vais pas vous faire le détail de son parcours, je vous invite à le découvrir sur le Magazine INTELLIGENZA, mais je vais simplement rajouter que Papy quand il était adolescent était rachitique. Pour régler ce problème de santé, son boxeur de père – qui avait croisé les gants avec Marcel Cerdan – l’oblige à se mettre au sport.

Résultat à 18 ans, il devient champion et recordman de France de force athlétique Junior (147,5 kg développé-couché). Comment dire ? Surprenant, non ? Le Papy coach va faire du sport de haut niveau toute sa vie, collectionner les titres, et entraîner des athlètes de premier plan. Champion de France et qualifié cette année à 72 ans pour les championnats du Monde, il va lui aussi tenter un record dans cette salle des fêtes de Beurlay, à 10h45, juste après le passage d’Amélie.

L’image contient peut-être : 7 personnes, dont Amélie Mierger, personnes souriantes, personnes assises et plein air
avec son parrain, Jean-Pierre Brulois (1er champion du Monde français de Powerlifting) 

Le pire fléau de l’Humanité est la prédation.  Vous retirez la prédation en direction de l’environnement, des humains et de l’environnement, … bref du Vivant dans son ensemble, et vous faites de cette planète un paradis. Est-ce possible du point de vue des économistes non. Mais qui a dit que l’économie devait diriger la vie du Vivant sur cette planète ? N’est-il pas tant de changer nos comportements et de devenir des « Amélie Mierger » ? C’est ça, lançons le mouvement « Amélie Mierger pour rendre le Monde meilleur ». Ce n’est pas compliqué, en tout premier lieu il faut cultiver son propre jardin (au sens propre et au sens figuré), et ne pas regarder si l’herbe est plus verte dans le jardin des voisins.

Revenons à l’histoire d’Amélie. Papy coach, persuadé d’avoir détecté une perle rare veut la faire participer à la sélection de l’équipe de France. « No way », on lui répond à la Fédération, « elle doit faire ses deuxième pas comme tout le monde ». « Deuxième pas » c’est le nom d’une compétition pour débutants. C’est dire si le niveau n’est pas élevé ?

L’image contient peut-être : 1 personne, texte qui dit ’pen, Junior & Sub ships 2 SB FRA’

Par exemple, moi quand j’ai fait l’équivalent de cette compétition au Bench (développé-couché), j’ai oublié d’attendre le signal pour poser ma barre et j’ai eu deux barres invalidées sur trois. J’ai donc réussi 100kg sur une seule barre et je n’avais qu’un mouvement.

Amélie, après 4 mois et 15 jours d’entraînement participe à son premier championnat à Cognac le 16 mars 2018. Avec un squat validé à 190 kg, un soulevé de terre à 195 kg et un développé-couché à 122.5 kg, soit au total des 3 mouvements 507.5 kg, elle améliore le record de France de 92,5 kg. Ok merci d’être venue.

Vous vous doutez qu’à la fédération le « no way », s’est transformé en tapis rouge. Sur dérogation spéciale, Amélie participe à la sélection de l’équipe de France. Le 1er Septembre 2018, elle réussit une performance de 207,5 kg aux squats, 127,5 kg au développé-couché, 210 kg au soulevé de terre, améliorant ainsi ses records personnels d’un total de 37.5 kg avec 545 kg.

L’image contient peut-être : Amélie Mierger, sourit

Avec cette incroyable performance, elle rentre dans l’équipe de France Elite avec seulement 8 mois de pratique, et se qualifie pour les championnats d’Europe 2018. Après trois mois de préparation, direction la Lituanie pour les championnats d’Europe. Passons les détails. Vous avez compris où je veux en venir.

Amélie vient de participer à sa deuxième compétition officielle, et un membre de l’équipe de France vient la voir et lui annonce : « on l’a fait ». « On a fait quoi ? », demande Amélie sans malice. « Tu es championne d’Europe », lui annonce ce dernier. C’est le début du commencement d’un parcours sportif incroyable.

Cet instant-là est beau, car à aucun moment Amélie n’a fait cette compétition en se disant, je vais être « la plus forte », ou je vais prendre « la place de telle athlète ». Non, Amélie se contente d’être Amélie, une nana simple de Jonzac qui portait des sacs de 50kg de farine dans la boulangerie de ses parents.

L’image contient peut-être : 4 personnes, dont Amélie Mierger, personnes souriantes

Amélie n’est pas prédation. Amélie est partage et courage. Elle a certes un talent peu commun, mais au delà de ce talent Amélie à une mentalité. Quand elle s’engage, elle s’engage. Et le 4eme jour du mois de juillet de l’an de grâce 2020, la championne Amélie Mierger s’engage à faire tomber un nouveau record de powerlifting, à Beurlay, pour soutenir le Collectif ACT NOW, qui sensibilise à l’Etat d’urgence climatique et environnementale.

Là tout est clair ? Parce que le 4 juillet à 10h45, je serais moi aussi à Beurlay pour assister à cette étape, du fabuleux Destin d’Amélie Mierger. Et voilà !!!

Magà Ettori

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s