S’il ne me reste qu’une chose, ce sera mon panache

Magà Ettori - Ekiden - VEGAN MARATHON.png

Après trois marathons, la course de fond c’est fini pour moi ! Jet de l’éponge par décision médicale. J’ai vu le médecin ce matin qui m’a confirmé les résultats que je craignais. Depuis 4 ans le sport est devenu partie intégrante de mon existence, il se confond avec l’ensemble de mes activités, participe à tous mes choix et oriente mon cadre de vie. Cette annonce est donc plutôt malvenue.

Est-ce que je vais baisser les bras, me morfondre et maudire les Dieux du Sport pour leur manque de bienveillance à mon égard ? Certainement pas. La tragédie fait partie intégrante du sport, et tout ce que nous pouvons espérer en tirer ce sont des instants de grâce. J’ai eu droit à mes instants de grâce, à mes instants de magie, à mes rencontres d’une richesse incroyable, et il est seulement temps de passer à autre chose.

VEGAN MARATHON - MARATHON DE PARIS 2018

Sur l’aspect médical, l’affaire est simple. Lors de la préparation de mon premier marathon de Paris, je me suis cassé le pied contre un trottoir. Un fragment d’os s’est détaché et se promène librement. Les médecins m’ont expliqué qu’une chirurgie serait aussi inutile qu’hasardeuse. Les résultats seraient hypothétiques et les risques réels. Du coup quand je cours longtemps, le pied gonfle et l’os se promène. J’ai l’impression qu’il s’agit d’une aiguille qui part en ballade à l’intérieur de mon pied.

La question est pourquoi maintenant ? C’est très simple, depuis octobre j’ai entrepris un double challenge : courir mon 4eme marathon et faire une première compétition de POWERLIFTING. A presque 48 ans m’engager dans deux disciplines aussi exigeantes relève un peu de la folie, mais où serait le plaisir sinon ?

VEGAN MARATHON - MAGA ETTORI WINNER - MARATHON DE PARIS 2018.jpg

Course de fond et Powerlifting sont des disciplines antinomiques à bien des égards. Je voulais rendre compatible l’incompatible, mais je n’avais pas mesuré que la musculation « fabrique » du muscle, et que le muscle c’est lourd. Avec mon physique, cela devait nécessairement avoir des conséquences sur la course à pied.  Tant que nous en étions sur de courtes distances, pas de soucis, mais la préparation d’un marathon devient vite exigeante.

Comme je le disais plus haut, nous n’allons pas nous laisser abattre et je vais donc m’investir davantage dans cette nouvelle discipline qu’est la Force Athlétique. D’ailleurs, pas plus tard que ce dimanche, je vais participer à une compétition inter-régionale de développé-couché. Avec trois mois de préparation, je n’espère pas faire de miracles mais un Record Personnel oui, bien entendu. Je suis un compétiteur, un warrior dans l’âme, aujourd’hui et à tout jamais.

vegan warrior - salon du running

L’aventure VEGAN MARATHONm’a permis de rencontrer des personnes fabuleuses, des athlètes de très haut niveau, mais aussi des héros ordinaires, tournés vers des performances différentes, moins dans la lumière, mais tout aussi remarquables. L’aventure VEGAN WARRIOR qui se profile, promet d’être encore plus « spéciale ».

I AM A WARRIOR 2019-10-07 MAGA ETTORI.pngD’un point de vue cinématographique nous allons ainsi écrire la suite de FINISHER. J’ai la chance d’être accompagné par la famille de l’INSTITUT DU SPORT ET DE L’ALIMENTATION VEGETALE, par Rachid Bahouss mon coach, encore une fois je bénéficie de conseils de grands champions comme  Marc Vouillot (le père de la Force athlétique). Marc Vouillot  est un spécialiste du culturisme, entraîneur national de force athlétique, qui a préparé plusieurs champions du monde comme Jean-Pierre Brulois. Avec Marc, outre notre intérêt commun pour ce sport, pour la cause des animaux (il est parrain de VEGAN WARRIOR et végétarien depuis 15 ans), nous chérissons tous les deux Cyrano de Bergerac, un personnage tragique et magnifique, belliqueux et batailleur, entier et  incorruptible, qui ne voulait qu’une chose au seuil de son dernier grand voyage (scène complète ci-dessous), c’était emporter son panache. Et nous dans tout ça ? Alors que débute l’an 2020, dans un contexte social (mondial) extrêmement tendu et difficile, de quoi avons-nous plus besoin si ce n’est de panache ?

Magà Ettori

 

Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand. Acte V, scène 6

CYRANO
Je crois qu’elle regarde…
Qu’elle ose regarder mon nez, cette Camarde !
Il lève son épée.
Que dites-vous ?… C’est inutile ?… Je le sais !
Mais on ne se bat pas dans l’espoir du succès !
Non ! non, c’est bien plus beau lorsque c’est inutile !
Qu’est-ce que c’est que tous ceux-là !- Vous êtes mille ?
Ah ! je vous reconnais, tous mes vieux ennemis !
Le Mensonge ?
[Il frappe de son épée le vide.]
Tiens, tiens ! -Ha ! ha ! les Compromis,
Les Préjugés, les Lâchetés !…
[Il frappe.]
Que je pactise ?
Jamais, jamais ! -Ah ! te voilà, toi, la Sottise !
Je sais bien qu’à la fin vous me mettrez à bas ;
N’importe : je me bats ! je me bats ! je me bats !
[Il fait des moulinets immenses et s’arrête haletant.]
Oui, vous m’arrachez tout, le laurier et la rose !
Arrachez ! Il y a malgré vous quelque chose
Que j’emporte, et ce soir, quand j’entrerai chez Dieu,
Mon salut balaiera largement le seuil bleu,
Quelque chose que sans un pli, sans une tache,
J’emporte malgré vous,
[Il s’élance l’épée haute.]
et c’est…
[L’épée s’échappe de ses mains, il chancelle, tombe dans les bras de Le Bret et de Ragueneau.]

ROXANE, [se penchant sur lui et lui baisant le front]
C’est ?…

CYRANO, [rouvre les yeux, la reconnaît et dit en souriant]
Mon panache.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s