L’ÂME DU VEGAN MARATHON RUNNING TOUR

Quand on participe à un marathon international, il y a l’élite mondiale (à peu près 400 personnes ?) et les héros ordinaires (à peu près 50000 ?). Bien entendu les seconds ne sont pas moins valeureux que les premiers, et inversement. Les deux sont estimables. Le devoir de l’ONG VEGAN MARATHON (dont je suis membre), est donc de donner autant de place aux uns qu’aux autres.  Nous avons autant d’admiration pour nos champions qui vont traverser la France, la Corse, ou la Suisse, en courant que pour nos membres comme Miriam qui lutte contre la maladie (texte ci-dessous), ou Pépi notre Délégué en Belgique qui vient de vaincre un cancer.  VEGAN MARATHON RUNNING TOUR c’est une cinquantaine de challenges, avec plus de deux cent participants dans 14 pays différents, et le « My VEGAN MARATHON RUNNING TOUR » qui consiste à marcher ou à courir un maximum pendant une période de 10 jours.   Mais le VEGAN MARATHON RUNNING TOUR C’est quoi exactement ? Pendant dix jours, les membres de l’ONG VEGAN MARATHON proposent d’organiser des défis sportifs et culturels afin de faire connaître VEGAN MARATHON (vegan-marathon.com). La manifestation se déroule du 1er au 10 septembre, dans 14 pays différents. Les membres de VEGAN MARATHON vont se lancer des défis personnels, imaginer les challenges les plus fous et les plus improbables, les plus courageux et les plus incroyables, les plus ludiques, les plus grandioses comme les plus personnels. Sur le plan sportif les défis iront de la marche de loisir à l’ultra fond extrême, des courses fantastiques, l’engagement dans des compétitions (Spartan, trails, courses sur route,…) et même des courses en lien avec une application sportive connectée. Au niveau culturel les membres de VEGAN MARATHON organiseront des conférences (véganisme, sport), réaliseront des vidéos, et un journal en ligne (VEGAN MARATHON MAGAZINE) et participeront à des événements militants.

VEGAN MARATHON veut aussi montrer l’exemple. Ceux qui veulent participer à des défis, ou initier leurs propres défis pourront le faire dans le cadre du VEGAN MARATHON RUNNING TOUR  : lien ICI 

La valeur de l’exemple

Fiona OAKES, VEGAN MARATHON

VEGAN MARATHON prône l’exemple comme méthode. Nos adhérents utilisent les valeurs positives du sport et de la culture pour se dépasser et convaincre de l’intérêt d’un mode de vie harmonieux. Certains de nos adhérents ont des expériences hors du commun (sportifs de haut niveau, parcours de santé difficile et remises en forme spectaculaires, histoires d’exceptions, …). Ils sont la démonstration du bien fondé de nos méthodes. Ils partagent leur expérience, inspirent le grand public et prouvent par l’exemple que nous avons TOUS un potentiel et que nous pouvons TOUS faire évoluer le monde dans le bon sens. VEGAN MARATHON sert souvent de révélateur. Bien entendu il existe des personnes d’exception comme Janette et Alan Murray ou Fiona OAKES que nous sommes fiers de compter parmi nous. Janette Murray-Wakelin (64 ans en rémission) et Alan Murray (68 ans) membres de VEGAN MARATHON détiennent le record du monde de marathons consécutifs : 366 marathons en 366 jours, soit plus de 15000 km en un an, autour de l’Australie. Fiona OAKES est détentrice de trois records du monde de Marathon. Fiona est membres de VEGAN MARATHON et s’occupe d’une fondation « Captive Animals Protection Society » et gère un refuge le « Tower Hill Stables Animal Sanctuary ». La présence de telles personnalités dans nos membres invite à l’humilité. Il y a toujours meilleur que soit, il y a toujours plus vaillant et plus fort que soit. De fait, l’âme réelle du  VEGAN MARATHON RUNNING TOUR est la générosité et la force du CLAN VEGAN MARATHON. AIO.

Janette Murray-Wakelin et Alan Murray, VEGAN MARATHON

TEXTE DE MIRIAM, MEMBRE DE VEGAN MARATHON

Bonsoir les ami(e)s  Juste pour dire que moi aussi à mon niveau je me prépare pour les 10 jours de défis. Je suis atteinte de sclérose en plaques (je me déplace avec une canne) et je ne peux pas courir mais je peux essayer de marcher. Depuis quelques temps je fais de la marche pour faire travailler mes jambes et habituer mes muscles. Ce n’est pas facile surtout que j’ai eu une contracture permanente dans le mollet droit, c’était terrible… Mais j’ai trouvé une astuce donnée sur une des pages, de l’HE de gaulthérie en massage avec de l’huile d’amande douce sur le mollet 👍 Donc j’essaie d’augmenter mon périmètre de marche à chaque fois. Je suis contente, en allant faire le tour du lac près de chez moi, j’en étais à environ 5km maximum mais hier au lac j’ai vu un chemin de promenade que je ne connaissais pas, j’y suis allée, je me suis perdue LOL et le temps de retrouver mon chemin et de rentrer, j’ai vu sur mon appli de marche que je n’étais pas loin des 8 km de marche ! J’étais fière de moi, fatiguée, mais vraiment fière de voir que j’ai pu pousser mes limites. Quand on vit au quotidien avec la douleur et une fatigue chronique due à la maladie, on a tendance à se mettre des limites justement pour limiter ces souffrances et pour épargner le peu d’énergie qui nous reste. Je n’aurais jamais pensé que relever ce défi m’aurait fait autant de bien, au moral et au corps. Oui marcher « autant », c’est difficile pour moi et c’est très fatigant mais c’est de la bonne fatigue et pour une bonne cause. Bravo à vous tous pour les défis que vous allez relever et ne lâchez rien !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s