Violences en Corse

MAGA ETTORI - SAMPIERO SANGUINETTI - VIOLENCE EN CORSEA lire absolument, l’ouvrage de mon ami Sampiero Sanguinetti qui traite de la violence en Corse. Toutes les rencontres avec Sampiero sont des instants de bonheur. Il me semble chaque fois d’être plus intelligent et plus cultivé qu’un moment plus tôt.

Dans son essai Sampiero a établit la démonstration que la violence est le résultat d’une histoire, d’un état social, d’une situation économique. Elle est aujourd’hui attisée par les données nouvelles d’un développement touristique aux conséquences mal maîtrisées qui draîne son lot de spéculations foncières et de consommation de masse. En journaliste aguerri, Sampiero analyse la situation conduit à envisager les deux manières d’aborder la question de la violence insulaire. L’une consiste à égrener le chapelet des faits criminels pour tracer le portrait d’une île prisonnière d’un monstre à combattre et à détruire. L’autre consiste à chercher derrière les faits délictueux ou criminels en quoi souffre cette société pour générer de tels faits. Car s’il existe une responsabilité des individus, il existe aussi des engrenages. La violence et la criminalité ne sont pas le résultat de la nature d’un peuple, mais la conséquence des maux dont souffre le corps social. Affirmer qu’il n’existe aucune fatalité de la violence en Corse a son importance et cette intervention donne matière à réflexion dans le débat sensible et déterminant pour l’avenir de la Corse.

La violence en Corse_couv.indd

L’analyse de Sampiero, d’une justesse quasi chirurgicale, démontre qu’au delà des passions et plus loin que le folklore, existent des enjeux stratégiques (militaire), financiers et moraux (la République une et indivisible) qui laisse très peu de place au romantisme.

L’auteur

Sampiero Sanguinetti, journaliste et homme de télévision depuis plus de trois décennies, est l’un des pionniers de la télévision régionale en Corse et l’un des principaux promoteurs de « Via Stella », la télévision insulaire diffusée par satellite. Il fut aussi le rédacteur en chef pour la France de l’émission Mediterraneo, une coproduction méditerranéenne unique en son genre. Il est l’auteur de deux essais sur l’exercice du métier de journaliste à partir de ses propres expériences professionnelles, dont Les jours d’un témoin, 2002). – Présentation des Editions Albiana

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s